Pour bien comprendre tout le cynisme et le parti pris des occidentaux, Amérique en tête qui dans ce dossier tire toutes les ficelles, il faut simplement comprendre pourquoi vous n'entendrez jamais les mots de guerre entre deux pays ou de guerre civile en ce qui concerne l'Ukraine, mais "d'agression Russe" et "d'opération antiterroriste". Et il y a bien entendu une raison juridique derrière tout cela...

 

La guerre en Ukraine qui ne dit jamais son nom, cela ne choque pourtant personne.

En tout premier, lieu, comment a t-elle commencé au juste ?

Tous les médias (pour ne pas dire les "merdias" occidentaux nous ont vendu à grand renfort de publicité que ce qui se passait en Ukraine était une révolution, une révolte du peuple Ukrainien, parce qu'il était persécuté par les "méchants russes". Pour ceux qui n'ont pas bien suivi le film, je vous engage avant toute autre chose à revenir sur les évènements en image ici.

 

LE ROLE DES AMERICAINS.

 

Or, on sait depuis, et grâce à l'indiscrétion du SBU Ukrainien (Services secrets Ukrainiens), qu'en réalité, ce sont les USA qui tirent toutes les ficelles. Il suffit pour cela de regarder cette vidéo qui n'en laisse aucun doute, ou pendant les évènements du Maïdan, et alors qu'ils ne sont même pas terminés, la secrétaire d’État Victoria NULAND discute avec l'Ambassadeur des États-Unis Geoffrey PYATT, de la composition de son futur gouvernement. Je précise que le document a été authentifié, n'est pas un fake, et a bien été reconnu par l’intéressée elle même qui a dû s'en excuser auprès du conseil de l'Europe pour bien noyer le poisson. C'est l'affaire du "Fuck The E.U.". Écoutez bien ce qu'elle dit et qui elle place à la tête de ce gouvernement provisoire, car cela ne manquera pas de piquant pour la suite. Il faut savoir que Victoria NULAND est juive, mariée à un activiste sionniste américain très connu, et est membre active de l'AIPAC. N'y voyez là aucun antisémitisme déplacé, je m'en garderais bien. Je ne fais que replacer des gens et des lobbys puissants dans leur contexte, c'est à dire ceux qui militent ou soutiennent actuellement l'Ukraine, qui votent lois et budgets dans ce sens. Mais, et aussi, c'est juste que les personnes qu'elle choisit ont un passé qui va pourtant à l'encontre de toute logique humaine et décente, notamment pour un juif qui a subit toutes les horreurs du nazisme et du fascisme. Et vous le comprendrez fort bien en continuant de lire cet article ci dessous. Voici donc, la vidéo en question.

 

 

Comment une femme, de surcroit Juive, peut elle composer un gouvernement de néo-nazis ? La réponse semble pourtant évidente non ? Ils s'en sont servis pour renverser le pouvoir en place et effectuer les provocations. Ils s'en serviront ensuite pour terroriser la population en les plaçant, comme on le voit aujourd'hui, à la tête des bataillons punitifs qui bombardent sans cesse le Donbass, et dans la garde nationale, une sorte de police nationale. Pourtant, dans nos médias, on nous a assuré à grand renfort de menteurs en tout genre qu'ils n'y avait aucun nazi en Ukraine. Que les deux partis qui ont pris le pouvoir qui plus est par la force, Svoboda et Pravy Sektor, n'étaient que des partis nationalistes, mais certainement pas des néonazis !

 

 

Bon, tout le monde peut se tromper. Mais alors comment est il possible, au moment ou on explique aux parlementaires Européens qu'en fait, ceux qui ont pris le pouvoir, sont aussi ceux qui ont tué et les policiers, et les manifestants, et que tout ceci n'était en réalité qu'une provocation des plus criminelle, qu'ils puissent fermer les yeux sur ces massacres ? Comment expliquer le détachement de Catherine ASHTON, apprenant de la bouche du Ministre des Affaires étrangères Estonien en date du 26 février, révélé par le FSB Russe, et confirmé authentique par le ministre en question lui même, et alors même qu'il s'agit d'une information qui change tout ! Information si cruciale qu'elle fait passer le gouvernement Ukrainien de "Révolutionnaire" à celui de "Dictatorial fascisant", et qui relève donc du "Coup d'Etat". Écoutez bien ce qui est dit, et la réaction de la dame en question.

 

 

On apprend donc qu'en réalité, ce sont les membre de ce gentil club de vacances que sont les partis SVOBODA et PRAVY SEKTOR, qui ne sont donc pas des néo nazis notoires comme nous l'expliquent nos experts français, et qui seraient à l'origine du "Coup D'Etat" ? Mais qui les auraient financé alors ? Parce que pour prendre le pouvoir dans un pays de 45 millions d'habitants, cela ne peut pas se faire sans un minimum de logistique externe non ?

Et bien encore une fois, c'est Victoria NULAND qui va nous l'expliquer dans une vidéo fuitée par un des membres de l'assistance, et qui n'en revient pas lui même...

 

 

Je rappelle juste au lecteur avertit que le PIB de l'Ukraine, c'est environ 42 milliards de dollars, et que l'on parle ici de presque 11% de son PIB en subversion et en corruption. Sachez également que le mode opératoire des américains est toujours le même. Ils utilisent des fondations ou des ONG pour pervertir la société ou la corrompre, ce qui explique du reste la récente prise de position Russe sur ces dernières et leur financement. Toutes les preuves de ces manipulations pour toutes les anciennes Républiques Soviétiques qui ont rejoint soit l'EU, soit l'OTAN , sont depuis connues et indiscutables. Vous y avez librement accès pour chacun des pays concerné sur Wikileaks, ne vous en privez donc pas. Peut être alors comprendrez vous que ce n'est pas la Russie qui encercle l'OTAN, mais bien l'inverse par la même occasion...

 

MAIS QUI EST PIETRO PROSHENKO ?

 

Et justement, en parlant de Wikileaks...

Qui a été élu Président d'Ukraine, alors qu'il était lui même ministre du Gouvernement Yanoukovitch ? Pietro POROSHENKO. Est-ce un hasard ?

CABLE WIKILEAKS - POROSHENKO INSIDER

Bon, bah on comprend tout de suite beaucoup mieux et encore une fois qui tire réellement les ficelles. En anglais, "insider" signifie "agent", ou "espion". Pietro POROSHENKO n'est rien d'autre qu'un espion de la CIA aux ordres de Washington, et qui a vendu son pays aux américains, en plus de l'avoir livré aux fascistes de l'Ouest Ukrainien. N'est-ce pas là la définition même d'un "traitre" ?

Car si vous regardez bien comment cet homme a été élu, et pourquoi son élection n'a eu lieu qu'après la prise d'Indépendance de la Crimée, et l'action militaire dans le Donbass, vous le comprendrez encore mieux en apprenant qu'en réalité, il n'a été élu qu'avec un taux de participation quasi de moitié de la population Ukrainienne (60,7% de votants, 49,7% de bulletins validés). Qu'aucun des opposants n'a pu se présenter "contre" lui, puisque "recherchés" pour "terrorisme" ou "séparatisme", voire carrément menacés ou persécutés - on les voient se faire jeter dans des poubelles sur Youtube - et qu'en réalité, il n'a été élu qu'avec 18% des voix, même s'il a récupéré plus de 50% des suffrages. C'est comme si François HOLLANDE s'était fait élire avec seulement 18% des voix... Eh, en fait, ça va surement vous choquer, mais en fait, c'est quasiment aussi le cas. En occident, on appelle ça la "démocratie". Je vous engage à en recherche la définition sur Internet, et vous instruire un peu au passage. Car en fait, c'est tout, sauf démocratique...

Aussi, et avant le "Coup d’État" en Ukraine, les opposants politiques se trouvaient justement dans les régions du Donbass et de Crimée. Et donc, au moment de l'élection de Petro POROSHENKO, ils n'ont pas pu voter pour ou contre lui. Il n'y a eu d’ailleurs et du reste aucun observateur international en Ukraine, autre que ceux des occidentaux. Question impartialité et objectivité, c'est un peu fort du café tout de même de refuser à la Russie de participer au dépouillement. Surtout lorsque l'on sait que lorsque les indépendantistes font leur propre référendum, et sous véritable observation internationale, les mêmes occidentaux refusent totalement de s'y rendre et afin de mieux en nier les résultats.

Ainsi, les référendum de déclaration d'indépendance de la République Populaire de Donestk et de Lughansk ont ils été totalement ignorés et contestés avant même qu'ils n'aient lieux, et alors même que la légitimité de Petro POROSHENKO et de son gouvernement, elle, n'a jamais été remise en cause.

Ce que vous devez comprendre et intégrer, c'est que tout ceci participe d'une énorme machination programmée et orchestrée par les USA eux-mêmes. Le fait que nos médias poussent en cœur des mensonges aussi facilement vérifiables, et qu'ils se mettent à tromper tous ensemble leur propre peuple, en dit long sur leur véritable indépendance. Mais le plus grave ici, c'est que toutes les valeurs occidentales, de démocratie et de républiques, ont été perverties. Que les médias de masse qui appartiennent tous à des multinationales, des banques, ou sous le contrôle d'homme politiques foncièrement corrompus, nous mentent, c'est une chose. Mais que l'on pervertisse ainsi toutes nos valeurs, c'est selon moi d'une gravité sans nom, et la preuve que nos élites sont en train de basculer dans l'autoritatisme fascisant.

 

ONU, OTAN, LE DROIT A l'AUTODERTERMINATION DES PEUPLES ET LE CYNISME OCCIDENTAL.

 

Pour bien comprendre pourquoi toute cette affaire perdure dans le temps, et qui y a le plus intérêt, c'est sur le domaine du droit International qu'il faut se pencher.

Selon toutes les conventions internationales, et le droit international régit par la charte des nations (ONU), il n'existe pas de "droit à l'ingérence". Autrement dit, tout ce qui se passe à l'intérieur d'un pays est le problème du pays concerné, relève uniquement de sa "souveraineté". Théoriquement donc, on n'a pas le droit d'y intervenir, de le corrompre, de le pervertir par la subversion, et par quelque moyen que ce soit. Or, et depuis près de 15 ans maintenant, il semblerait que cela soit devenu le sport favori des américains. Rien ne semble les arrêter dans leur cynisme le plus absolu. Mensonges, déstabilisation politiques par la subversion et la corruption, boucs émissaires en tout genre (Hier Nicolas SARKOZY pour qu'il perde les élections, aujourd'hui Vladimir POUTINE parce qu'il défend son peuple et les intérêts de son pays) guerres illégitimes (fiole de Colin POWELL), tout y passe. Peu importe la vie humaine ou les morts innocentes, du moment que cela rapporte gros aux membre très fermé du club militaro industriel américain. Explications.

En Ukraine, il n'y a ni guerre civile déclarée contre le Donbass ou la Crimée, ni guerre officiellement déclarée contre la Russie. Cela à des avantages multiples, et dont les principaux sont les suivants :

  • On peut utiliser l'armée, payée par le contribuable Ukrainien, et donc aussi ceux du Donbass et de Crimée, dans une "opération antiterroriste". La constitution Ukrainienne interdisant de facto toute autre utilisation. Il est donc essentiel et primordial que jamais à aucun moment la communauté internationale ne reconnaisse le statut de "guerre civile".
  • L'ONU n'est plus concernée, car il s'agit ici d'une affaire "interne" au pays. La Russie, la Chine, ou tout autre pays n'a donc pas le droit d'y opposer son véto, puisque l'ONU n'est pas saisie du dossier. C'est ce que l'on appelle le "droit négatif", ou l'absence de droit permettant d'agir, et contraire à tout ce qui existe dans nos règlements internationaux, dans nos traités. Mais qu'importe, les USA ont de toutes les façons fait tout ce qu'ils voulaient, et se moquent même des décisions de l'ONU. Pour exemple, et il faut rendre à l'Armée Française toutes ses lettres de noblesse. Le Mandat de l'ONU concernant l'intervention Libyenne, ne concernait Ipso Facto que Benghazi, ou le pouvoir Libyen utilisait violemment la force pour réprimer la population. Les bombardements étaient donc limités à cette ville, et strictement cette ville. Une fois que les Français eurent terminé leur besogne, les anglais et les américains ont "continué" les bombardement partout en Libye, et ont totalement défaits toute l'armée Libyenne. Bien sûr, en France, les médias n'ont jamais parlé de cette violation, et aujourd'hui, nombreux encore sont ceux qui pensent que Nicolas SARKOZY en est l’initiateur. Mais si vous regardez bien, Nicolas SARKOZY est celui qui voulait créer "L'Union méditerranée". Il avait donc renoué des liens avec l'Egypte (Onsnie MOUBARACK), la Libye (Mohamar Kadhafi), la Syrie (Bashar EL ASSAD) et la Tunisie (Zine el-Abidine BEN ALI TRABELSINE). Tous sont maintenant soit en fuite, soit morts, soit emprisonnés, soit en guerre. ainsi, le projet de port Européen à Marseille est parti en Fumée. Car il ne correspondait en aucun cas avec les intérêts d'Israël, ni des américains. La machine médiatique à donc eu raison de lui. Notez que je ne suis pas un fervent Sarkoziste, mais que mon analyse porte sur les méthodes employées, et les intérêts qui ont amené aux résultats que l'on connait aujourd'hui, rien de plus...
  • Les Occidentaux qui sont à l'origine de la situation, et comme vous l'avez déjà fort bien compris, peuvent alors continuer à soutenir financièrement et militairement ce pays. La Seule interdiction concerne les armes létales, ce pourquoi il y a une polémique concernant la livraison par les USA de ces armes à l'Ukraine. C'est aussi pour cette raison que les USA, l’Angleterre, le Canada, fournissent instructeurs et logistique à l'armée Ukrainienne, et avec le peu de succès que l'on connait. Résultat, le FMI gaspille de l'argent qui atterrit directement dans la poches des oligarques comme Igor Kolomoïski (Juif Ukrainien fondateur du parlement Juif Européen non reconnu par le CRIF Français, et grand financier des bataillions Aïdar, Dniepr, Donbass, Azov et Tornado, notoirement nazis). Aujourd'hui, la facture entre l'EU et le FMI dépasse les 15 milliards de dollars, soit plus de 25% du PIB Ukrainien, pour un pays qui a connu seulement pour cette année une chute de 8% de son PIB, et une inflation de 380% de ses prix. A votre avis, si on faisait un référendum en Ukraine aujourd'hui. qui voterait pour POROSHENKO, pour l'intégration à l'Europe et à l'OTAN selon vous ? Démocratie, quand tu nous tiens !
  • Bien que la Russie et la Chine demandent depuis plus d'un an déjà la présence d'une force réelle d'interposition (casques bleus) entre les deux parties, cette demande est systématiquement rejetée par le conseil de sécurité de l'ONU, au motif que la Russie est partie prenante dans le conflit, aide les rebelles, et a "annexée" illégalement la Crimée. Le tout en prétendant avoir toutes les preuves de ce qu'elle avance, mais sans jamais à aucun moment les montrer. Ce faisant, elle s'assoit totalement sur l'article 2 de la même charte qui autorise à tout peuple opprimé son droit à l'autodétermination, car elle réfute dans le même temps qu'il y ait pu y avoir un Coup d’État, et que ce qui se passe dans le Donbass n'est pas une "guerre civile", mais bien une "agression de la Russie". Résultat, 6500 morts dans le Donbass rien qu'au niveau civil, des crimes de guerre innombrables - Utilisation d'armes au phosphore blanc, à sous munition, de missiles balistiques, la destruction systématique des infrastructures vitales comme les écoles, les hôpitaux, les coupures d'eaux et d'électricité, l'approvisionnement en nourriture et en médicaments, le non paiement des pensions et des salaires, l'utilisation d'ambulance pour exfiltrer les chefs des bataillons punitifs, etc, etc - et le chiffre ne cesse d'augmenter de jours en jours, ce qui s'apparente clairement à un "génocide" organisé dans le seul but de faire fuir la population, qui au lieu d'aller en Ukraine, fuient en Russie avec les conscrits, soldats enrôlés de force et par la menace de répression sur leurs familles, ou de dix années de prison. Qui fuirait dans le pays qui est prétendûment l'agresseur ? Tout le monde se le demande encore...

On comprend alors ici tout le cynisme des occidentaux qui savent parfaitement que s'ils reconnaissant, soit une guerre civile dans le Donbass, soit une guerre entre l'Ukraine et la Russie, alors ils ne pourront plus continuer à les aider au regard du droit international. Et pour pouvoir le justifier, alors quel meilleur bouc émissaire que la Russie limitrophe, et son prétendu expansionnisme impérialiste, dont personne de sensé et d'instruit n'arrive à concrètement le voir. Mais ce qui est le plus grave au fond, c'est que tout conflit armé produit inévitablement son lot de psychopathes, de terroristes, qui chercheront un jour ou l'autre à se venger de ce que vous leur aurez fait subir. Et ça, bien entendu, ils le mettront en compte sur le dos de prétendus terroristes, alors que l'on sera de ceux qui de prima-bord les auront créés...

 

LE ROLE DE L'OSCE

 

Tout d'abord, sachez que l'OSCE est une structure purement Européenne, et que même si la Russie y est présente, la quasi intégralité de son financement provient des occidentaux. C'est à dire ceux là même qui aujourd'hui prennent des sanctions contre la Russie, et cela ne vous aura pas échappé, sur aucune base légale. Je mets ici au défi n'importe quel internaute de me montrer une seule décision juridique qui l'autorise, et bon courage par avance.

Il faut savoir que l'OSCE est présente tout le long de la frontière Russo Ukrainienne, et qu'elle a pour mission de contrôler tout ce qui passe de Russie en Ukraine. A ce jour, et après 30 convois humanitaires de la Russie vers les Donbass, cette dernière n'a jamais été en mesure de montrer la moindre preuve d'une quelconque "violation" du territoire Ukrainien, ou de la loi Ukrainienne. Alors soit ils sont vraiment mauvais, et nos impôts ne servent décidément à rien. Soit il n'y a effectivement, et strictement rien à ajouter à ce constat.

Notez également que l'OSCE est présente partout dans le Donbass, et qu'elle n'est que très peu présente de l'autre côté. La Raison est fort simple à comprendre. Que ce soit l'armée Ukrainienne ou les bataillons punitifs, aucun d'eux n'a jamais eu l'intention de "coopérer".

Tous les rapports qu'elle rend, et que je le suis personnellement au quotidien, ne font état que de violations de la part de rebelles, très rarement de la part de l'armée Ukrainienne ou des bataillons punitifs.

Ce qu'il faut savoir, c'est que l'artillerie utilise la "balistique" comme mode de fonctionnement. Autrement dit, c'est plutôt une science exacte, et contrairement à ce que l'on pourrait croire. Or, dans tout le Donbass, ils n'opèrent uniquement que depuis les "bases arrières", c'est à dire hors de portée des tirs Ukrainiens. Ainsi, et lorsqu'ils arrivent sur place pour constater les dégâts sur le signalement des rebelles, ils n'arriveraient jamais à indiquer de manière certaine d’où proviennent les tirs, et qui a tiré en premier. qui de sensé peut le croire au juste, à part celui qui n'a jamais fait l'armée, et ne sait pas que la précision d'un obus est de seulement quelques mêtres ?

Aussi, il faut savoir qu'en matière d'artillerie, un tir est toujours suivi d'un tir de suppression. C'est la base même que l'on vous enseignera dans toute école militaire digne de ce nom. Autrement dit, l'agressé cherche toujours à neutraliser celui qui lui tire dessus en lui répondant avec la même violence, et dans le but de détruire son agresseur et ses moyens. Or, l'OSCE ne fait que constater, puisqu'elle n'est jamais présente à l'origine des tirs, que les dégâts côté rebelle, et leurs tirs de suppression. N'importe quel balisticien, c'est à dire "artilleur" en langage clair, saurait vous indiquer avec certitude la provenance des tirs et leur direction. Mais pour l'OSCE, ils n'y arrivent quasiment jamais, et surtout lorsqu'il s'agit des Ukrainiens. Au contraire, ils attribuent ses tirs à des tirs "fratricides", soit que les rebelles sont tellement cons (même s'ils mettent la pâtée à chaque fois à l'armée Ukrainienne à LLYOVARSK ou DEBALTSEVO - un énorme coup de chance je suppose) qu'ils tuent leurs propres parents, enfants et citoyens. Écoutez, même si je suis un abrutit de première, même ça, c'est trop gros pour mon petit cerveau...

Ce qui bien évidement finit par irriter considérablement la population locale, qui se demande bien à quoi ils servent, et si par hasard, puisque les tirs cessent toujours quand ils viennent, s'ils ne seraient pas complètement de mèche, s'ils ne dirigeraient pas carrément les tirs. La preuve en image (activez les sous titres, toujours en anglais, désolé).

 

 

N'oubliez pas que l'OSCE, qui dors dans les meilleurs hôtels de la région et ne manque jamais de rien alors qu'à 500 mètres d'eux des gens meurent sous les bombes ou n'ont même plus d'électricité, de gaz ou d'eau voire de nourriture ou de médicaments, est aussi celle qui a refusé de superviser les référendums De Donetsk, de Lughansk, et de Crimée. Je pense que si vous étiez un habitant du Donbass ou de Crimée, vous aussi vous auriez une confiance très limitée dans ces observateurs, non ?

La question que se pose aujourd'hui, entre les sanctions illégales contre la Russie qui ruinent nos producteurs locaux et font déjà le bonheur des américains, alors qu'eux mêmes n'ont de cesse que d'augmenter leurs participations en Russie, c'est que pouvons nous espérer d'un pays qui n'a eu de cesse de trahir nos valeurs fondamentales, de pervertir nos hommes politiques et nos économies par la dette, et qui n'a pour seul objectif que de faire un casse sur le monde entier, en se fichant totalement des être humains et de leurs cultures ?

Voici une dernière vidéo qui fait la synthèse de tout ce qui a déjà été dit ici. Je précise que je ne suis ni pour le Front National, ni pour Robert Ménard qui finance cette chaine youtube, mais seulement pour Xavier Moreaux et son analyse que je partage en tout points...


  • Aucun commentaire sur cet article.
Connexion S'inscrire

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
DMC Firewall is a Joomla Security extension!